Koffi Yamgnane : « Le CPDC est inutile »

30/06/2009
Koffi Yamgnane : « Le CPDC est inutile »

L'ancien ministre français d'origine togolaise, Koffi Yamgnane, a donné lundi sur la TVT, sa vision de la situation politique et sociale du Togo. M. Yamgnane s'est réjoui de la mise sur pied de la commission « Vérité, justice et réconciliation ». Il a cependant estimé que seuls des états généraux dans tous les villages et régions du Togo permettraient une réelle catharsis permettant d'aboutir à une réconciliation réelle.

S'agissant des travaux du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC), l'ancien Maire de la ville bretonne de Saint-Coulitz, estime que cette structure est parfaitement inutile. « Il ne sert à rien d'avoir un Cadre alors que les principaux partis signataires de l'APG se retrouvent déjà à l'Assemblée qui est le lieu naturel du débat politique. Ceux qui réclament un CPDC restreint entre le CAR, l'UFC et le RPT ont tort de même que ceux qui prônent son élargissement sans les principaux partis signataires de l'APG » a fait remarquer le candidat à l'élection présidentielle de 2010. Koffi Yamgnane souhaite sortir les Togolais de la pauvreté en mettant en valeur leur savoir faire et leur potentiel.   

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.