Koffi Yamgnane : « Le CPDC est inutile »

30/06/2009
Koffi Yamgnane : « Le CPDC est inutile »

L'ancien ministre français d'origine togolaise, Koffi Yamgnane, a donné lundi sur la TVT, sa vision de la situation politique et sociale du Togo. M. Yamgnane s'est réjoui de la mise sur pied de la commission « Vérité, justice et réconciliation ». Il a cependant estimé que seuls des états généraux dans tous les villages et régions du Togo permettraient une réelle catharsis permettant d'aboutir à une réconciliation réelle.

S'agissant des travaux du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC), l'ancien Maire de la ville bretonne de Saint-Coulitz, estime que cette structure est parfaitement inutile. « Il ne sert à rien d'avoir un Cadre alors que les principaux partis signataires de l'APG se retrouvent déjà à l'Assemblée qui est le lieu naturel du débat politique. Ceux qui réclament un CPDC restreint entre le CAR, l'UFC et le RPT ont tort de même que ceux qui prônent son élargissement sans les principaux partis signataires de l'APG » a fait remarquer le candidat à l'élection présidentielle de 2010. Koffi Yamgnane souhaite sortir les Togolais de la pauvreté en mettant en valeur leur savoir faire et leur potentiel.   

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.