Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

02/05/2014
Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

Kouméalo Anaté

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai), la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, Kouméalo Anaté, a publié vendredi un message dans lequel elle souligne que le gouvernement est soucieux de garantir la liberté d’expression et son corollaire la liberté de la presse, liberté garantie par la constitution togolaise.

C’est l’un des principes clés de l’établissement et du développement d’un Etat économiquement et socialement stables, écrit la ministre.

Le Togo, rappelle Mme Anaté, offre l’un des meilleurs environnements juridiques en Afrique pour encadrer et assurer l’émergence d’une presse libre, indépendante et plurielle. 

Toutefois, la qualité se renforcera dès lors que les médias respecteront scrupuleusement les règles régissant le métier : éthique, déontologie, responsabilité des journalistes dans l’exercice de la profession

‘Sans ces dispositions, met en garde la ministre, le risque est grand de tomber dans le libertinage et l’anarchie qui sont contre productifs pour l’avènement d’un Togo stable et émergent’.

Informations complémentaires

Message de la Ministre.pdf 55,54 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.