Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

02/05/2014
Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

Kouméalo Anaté

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai), la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, Kouméalo Anaté, a publié vendredi un message dans lequel elle souligne que le gouvernement est soucieux de garantir la liberté d’expression et son corollaire la liberté de la presse, liberté garantie par la constitution togolaise.

C’est l’un des principes clés de l’établissement et du développement d’un Etat économiquement et socialement stables, écrit la ministre.

Le Togo, rappelle Mme Anaté, offre l’un des meilleurs environnements juridiques en Afrique pour encadrer et assurer l’émergence d’une presse libre, indépendante et plurielle. 

Toutefois, la qualité se renforcera dès lors que les médias respecteront scrupuleusement les règles régissant le métier : éthique, déontologie, responsabilité des journalistes dans l’exercice de la profession

‘Sans ces dispositions, met en garde la ministre, le risque est grand de tomber dans le libertinage et l’anarchie qui sont contre productifs pour l’avènement d’un Togo stable et émergent’.

Informations complémentaires

Message de la Ministre.pdf 55,54 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion du football à la base

Sport

La finale du tournoi ‘Cité Millenium’, organisé par Charles Debbasch, s’est déroulée dimanche à Lomé avec la victoire du Millenium Football Club (MFC).

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.