Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

02/05/2014
Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

Kouméalo Anaté

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai), la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, Kouméalo Anaté, a publié vendredi un message dans lequel elle souligne que le gouvernement est soucieux de garantir la liberté d’expression et son corollaire la liberté de la presse, liberté garantie par la constitution togolaise.

C’est l’un des principes clés de l’établissement et du développement d’un Etat économiquement et socialement stables, écrit la ministre.

Le Togo, rappelle Mme Anaté, offre l’un des meilleurs environnements juridiques en Afrique pour encadrer et assurer l’émergence d’une presse libre, indépendante et plurielle. 

Toutefois, la qualité se renforcera dès lors que les médias respecteront scrupuleusement les règles régissant le métier : éthique, déontologie, responsabilité des journalistes dans l’exercice de la profession

‘Sans ces dispositions, met en garde la ministre, le risque est grand de tomber dans le libertinage et l’anarchie qui sont contre productifs pour l’avènement d’un Togo stable et émergent’.

Informations complémentaires

Message de la Ministre.pdf 55,54 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.