Kpalimé, capitale de la femme

08/01/2013
Kpalimé, capitale de la femme

Patricia Ayawavi Dagban-Zonvidé (photo), la ministre de la Promotion de la femme à ouvert mardi à Kpalimé le 2e Forum national de la femme togolaise ; le premier s’était déroulé en 2009 à Lomé.

« Autonomisation de la femme et croissance économique », tel est le thème de cette rencontre de 3 jours qui va permettre à plus de 500 participants de discuter des questions socio-économiques et politiques. La finalité est d’impliquer davantage les femmes dans le processus de développement du Togo.

« Il y a une évidence partagée ici, de grands pas ont été faits sur la voie de l’autonomisation de la femme. Mais nous devons garder à l’esprit que beaucoup reste à faire. Il nous faut imaginer, innover, inventer des stratégies clairvoyantes susceptibles de venir en appui à nos actions », a déclaré la ministre.

Khardiata Lô N’Diaye

Ce Forum se déroule quelques jours après l’annonce faite par le président de la République d’introduire la parité homme/femme pour les fonctions électives. Un projet de loi sera prochainement soumis aux députés. Cette idée fera débat à Kpalimé, mais l’adhésion ne fait aucun doute.

La première à s’en féliciter a d’ailleurs été la coordinatrice résidente du Système des Nations Unies au Togo, Khardiata Lô N’Diaye.

« Les agences du Système des Nations Unies se tiennent prêtes, comme elles l’ont toujours fait, à accompagner le Togo et à l’aider à concrétiser cet engagement, à passer des intentions aux actes, pour le progrès dans la voie de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement visant la promotion de l’égalité entre les sexes », a déclaré Mme Lô N’Diaye. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.