L’ADN doit parler

05/02/2014
L’ADN doit parler

Le ministre de l’environnement, André Johnson (photo), a annoncé mercredi avoir demandé l’assistance d’experts américains pour déterminer l’origine des 4 tonnes d’ivoire saisies récemment au port de Lomé. Une analyse ADN devrait, en effet, permettre d’en savoir un peu plus.

La population de pachydermes est trop modeste au Togo - environ 115 répertoriés et identifiés – pour permettre un braconnage de grande ampleur sur le territoire.

Les défenses viennent donc d’ailleurs acheminées peut- être depuis l’Afrique australe et l’Afrique centrale jusqu’au port de Lomé.

Les 3 conteneurs contenant l’ivoire devaient être exportés au Vietnam ; la destination finale étant sans doute la Chine où la demande reste très forte malgré les interdictions internationales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.