L’ADN doit parler

05/02/2014
L’ADN doit parler

Le ministre de l’environnement, André Johnson (photo), a annoncé mercredi avoir demandé l’assistance d’experts américains pour déterminer l’origine des 4 tonnes d’ivoire saisies récemment au port de Lomé. Une analyse ADN devrait, en effet, permettre d’en savoir un peu plus.

La population de pachydermes est trop modeste au Togo - environ 115 répertoriés et identifiés – pour permettre un braconnage de grande ampleur sur le territoire.

Les défenses viennent donc d’ailleurs acheminées peut- être depuis l’Afrique australe et l’Afrique centrale jusqu’au port de Lomé.

Les 3 conteneurs contenant l’ivoire devaient être exportés au Vietnam ; la destination finale étant sans doute la Chine où la demande reste très forte malgré les interdictions internationales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.