L’ANC boycotte la commission des lois de l’Assemblée

30/12/2014
L’ANC boycotte la commission des lois de l’Assemblée

L'Assemblée nationale à Lomé

L’ANC (opposition) s’oppose à l’examen par la commission des lois de l’Assemblée de la proposition de loi sur les réformes politiques introduites par 25 députés de l’opposition.

Pour Isabelle Améganvi, présidente du Groupe ANC, le texte doit être discuté directement en plénière.

Impossible lui a répondu Komi Klassou, le 1er vice président de l’Assemblée : ‘La commission des lois est l’organe essentiel de la plénière ; elle a pour fonction de préparer le débat législatif en plénière et le texte doit être étudié au préalable conformément à la pratique parlementaire.’

La position des élus ANC créé un blocage. Du coup, la Cour constitutionnelle aura à se prononcer et indiquer la marche à suivre. L’ANC devra impérativement se plier à la décision de la plus haute institution togolaise.

M. Klassou a appellé l’ANC à revoir sa position afin qu’un consensus soit trouvé pour soumettre la proposition de loi au vote.

Le texte introduit par les députés de l’opposition prévoit une limitation du mandat présidentiel à deux quinquennats et un scrutin majoritaire à deux tours pour la présidentielle de 2015.

Un projet de loi très similaire avait été rejeté par les députés en juin dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.