L'ANC confond un peu tout

02/05/2018
L'ANC confond un peu tout

Le dialogue ne prévoit pas l'arrêt du processus électoral

Lors de son intervention le 27 avril dernier à l’occasion de la fête nationale, Faure Gnassingbé a réitéré sa double volonté de poursuivre le dialogue politique et d’organiser les élections dans les délais constitutionnels.

Inacceptable selon l’ANC.

‘Le message du Chef de l’Etat est cousu d’inexactitudes flagrantes et de contradictions qui en font un déni de réalité, un acte de provocation et une offense aux populations togolaises, meurtries, blessées, outragées par 55 ans d’exercice calamiteux du pouvoir de la dynastie Gnassingbé’, a déclaré mercredi Isabelle Ameganvi,  la vice-présidente de ce parti de l’opposition.

Pour la formation dirigée par Jean-Pierre Fabre, le dialogue politique en cours est censé suspendre le processus électoral jusqu’à la conclusion d’un accord.

D’un point de vue légal, les demandes de l’ANC ne tiennent pas la route.

Les pourparlers entre le pouvoir et l’opposition sur les réformes sont une chose, la tenue des élections législatives – le mandat des députés arrive à son terme en juillet – en sont une autre.

En outre, le pays doit organiser un scrutin local, dernière étape vers la décentralisation.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.

Un pays structurellement transformé

Développement

Le gouvernement a définitivement adopté le Plan national de développement. Sa mise en œuvre peut commencer.