L'ANC manque de souplesse

09/09/2011
L'ANC manque de souplesse

L’ANC n’a pas participé jeudi à la rencontre organisé chez le Premier ministre Gilbert Houngbo (photo) pour évoquer les bases d’une relance du dialogue politique. Ce matin, Eric Dupuy, le responsable de la communication du parti, en a expliqué les raisons sur une radio privée.

"Un dialogue est nécessaire et même souhaitable dans une démocratie, mais à l'heure actuelle, certaines choses doivent être prêtes avant que nous puissions dialoguer avec le gouvernement, notamment le problème de la violation de la constitution qui a amené l'exclusion de neuf députés de l'Assemblée nationale. Nous pensons que nous ne pouvons pas discuter avec un pouvoir qui piétine allègrement la constitution et les faits nous donnent raison puisqu'aujourd'hui on juge un député au tribunal de Lomé sans avoir levé son immunité parlementaire", a expliqué M. Dupuy.

Plusieurs députés, élus sous l’étiquette UFC, avaient rejoint il y a quelques mois l’ANC, une formation extra parlementaire dissidente, entraînant leur exclusion de l’Assemblée.

Jeudi, Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale, avait exprimé sa volonté de poursuivre les efforts afin de convaincre l’ANC de participer au dialogue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.