L’ANC pète les plombs

28/11/2011
L’ANC pète les plombs

L’Assemblée parlementaire ACP-UE s’est achevée mercredi dernier, son coprésident, Louis Michel (photo), a regagné Bruxelles, mais Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC, une petite formation de l’opposition au Togo, continue à vitupérer contre le député européen. Il faut reconnaître qu’il n’a pas grand chose d’autre à faire.

Dans un entretien accordé la semaine dernière à republicoftogo.com, M. Michel avait exprimé son ras-le-bol face aux accusions répétées de Jean-Pierre Fabre le mettant en garde contre d’éventuelles poursuites judiciaires.

L’ex-député UFC n’en a cure.

"Nous attendons avec sérénité et même impatience et joie, la plainte de Louis Michel, lui qui est venu ici se ridiculiser en disant des choses qui prouvent qu’il ne comprend jamais rien. La grande leçon que l’on peut tirer de cette affaire c'est que Louis Michel est soit incompétent, soit irresponsable; dans les deux cas il ne mérite pas d'occuper les responsabilités qu'il a eues", a déclaré celui que ses adversaires surnomme le « président de la République de Bé », un quartier de Lomé où se trouve le siège de son parti.

Et comme si cela ne suffisait pas, Isabelle Améganvi, la 2e vice-présidente de l'ANC a indiqué que « Cette plainte allait permettre de régler définitivement le problème Louis Michel pas seulement au Togo mais dans toute l'Afrique".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.