L’ANC pète les plombs

28/11/2011
L’ANC pète les plombs

L’Assemblée parlementaire ACP-UE s’est achevée mercredi dernier, son coprésident, Louis Michel (photo), a regagné Bruxelles, mais Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC, une petite formation de l’opposition au Togo, continue à vitupérer contre le député européen. Il faut reconnaître qu’il n’a pas grand chose d’autre à faire.

Dans un entretien accordé la semaine dernière à republicoftogo.com, M. Michel avait exprimé son ras-le-bol face aux accusions répétées de Jean-Pierre Fabre le mettant en garde contre d’éventuelles poursuites judiciaires.

L’ex-député UFC n’en a cure.

"Nous attendons avec sérénité et même impatience et joie, la plainte de Louis Michel, lui qui est venu ici se ridiculiser en disant des choses qui prouvent qu’il ne comprend jamais rien. La grande leçon que l’on peut tirer de cette affaire c'est que Louis Michel est soit incompétent, soit irresponsable; dans les deux cas il ne mérite pas d'occuper les responsabilités qu'il a eues", a déclaré celui que ses adversaires surnomme le « président de la République de Bé », un quartier de Lomé où se trouve le siège de son parti.

Et comme si cela ne suffisait pas, Isabelle Améganvi, la 2e vice-présidente de l'ANC a indiqué que « Cette plainte allait permettre de régler définitivement le problème Louis Michel pas seulement au Togo mais dans toute l'Afrique".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.