L'ANC tente un coup de bluff

26/04/2015
L'ANC tente un coup de bluff

Jean-Pierre Fabre

‘La compilation des résultats du scrutin présidentiel du 25 avril 2015 est toujours en cours, mais d’ores et déjà, nos estimations à partir des procès-verbaux des bureaux de vote permettent à notre candidat (Jean-Pierre Fabre, ndlr) de conserver une avance décisive dont nous attendons confirmation par la Céni’. Voilà ce que l’on peut lire dans une déclaration publiée dimanche par l’ANC.

Problème, les ‘estimations’ avancées par ce parti et l’’avance décisive’ évoquée sont une pure invention dont le seul objectif est de jeter le discrédit sur le processus de traitement des résultats assuré par la Commission électorale. L’ANC n’est en possession d’aucune donnée, estimation ou tendance.

Pire, l’ANC exige de la Céni ‘la proclamation du verdict des urnes manifestement favorable à CAP 2015.’

Et ce n’est pas tout, le parti dirigé par Jean-Pierre Fabre encourage ses électeurs ‘à revendiquer en toute légitimité leur vote et à réclamer leur victoire.’ Un appel à peine masqué au désordre.

Curieuse approche de la démocratie. Déjà en 2010, M. Fabre avait annoncé une victoire historique alors que le vote n'était même pas achevé !

Seule la Céni est habilitée à publier les résultats provisoires de la présidentielle. Ni l’ANC, ni les autres partis ne disposent d’informations fiables et officielles.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.