L’Alliance en pleine désunion

22/02/2010
L’Alliance en pleine désunion

La décision de Maurice Dahuku Péré, ancien cacique du RPT, de soutenir l’UFC et le Front républicain pour l’alternance et le changement (FRAC), ne fait pas que des heureux au sein de l’Alliance, le parti qu’il a créé. Certains militants ont carrément décidé de soutenir la candidature de Faure Gnassingbé.
« La décision du ralliement de l’Alliance au FRAC est une décision unilatérale prise par le président du parti, Maurice Dahuku Péré, sans concertation avec la base. Nous n’adhérons pas à cette décision et nous les 52 responsables de fédération et de cession, nous comptons soutenir et accompagner le président Faure», a déclaré lundi Tchakou Toufailé, le porte-parole des dissidents de l’Alliance.
Joint au téléphone par republicoftogo.com, l’un des membres du Comité politique affirme cependant que la décision de rallier le FRAC a été prise « en pleine concertation avec les instances du parti ».
Maurice Dahuku Péré a été président de l’Assemblée nationale sous le président Eyadema et membre influent du RPT avant d’en être exclu.
Le Togo choisira son président le 4 mars prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.

Tom Saintfiet opérationnel dès la semaine prochaine

Sport

Le nouveau sélectionneur des Eperviers, le Belge Tom Saintfiet, devrait signer officiellement son contrat la semaine prochaine à Lomé.

Sujet prématuré et inapproprié

Cédéao

L'idée d'amender le protocole de la Cédeao sur la démocratie et la bonne gouvernance a été envisagée lors des préparatifs de la 47e session de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l’organisation qui s’est déroulée en début de semai...

Rétablir l’honneur de la justice

Justice

Le corporatisme judiciaire est ainsi fait que lorsqu’il s’enfonce dans l’erreur il faut une trentaine d’années pour que la vérité se rétablisse.