L’Alliance en pleine désunion

22/02/2010
L’Alliance en pleine désunion

La décision de Maurice Dahuku Péré, ancien cacique du RPT, de soutenir l’UFC et le Front républicain pour l’alternance et le changement (FRAC), ne fait pas que des heureux au sein de l’Alliance, le parti qu’il a créé. Certains militants ont carrément décidé de soutenir la candidature de Faure Gnassingbé.
« La décision du ralliement de l’Alliance au FRAC est une décision unilatérale prise par le président du parti, Maurice Dahuku Péré, sans concertation avec la base. Nous n’adhérons pas à cette décision et nous les 52 responsables de fédération et de cession, nous comptons soutenir et accompagner le président Faure», a déclaré lundi Tchakou Toufailé, le porte-parole des dissidents de l’Alliance.
Joint au téléphone par republicoftogo.com, l’un des membres du Comité politique affirme cependant que la décision de rallier le FRAC a été prise « en pleine concertation avec les instances du parti ».
Maurice Dahuku Péré a été président de l’Assemblée nationale sous le président Eyadema et membre influent du RPT avant d’en être exclu.
Le Togo choisira son président le 4 mars prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor a la fibre pour les nouvelles technos

Tech & Web

Emmanuel Adebayor, l’attaquant de Tottenham, s’intéresse aux technologies de l’information. Pense-t-il déjà à sa reconversion ? 

Un an pour déployer la fibre optique

Tech & Web

Le gouvernement a lancé le 10 mars dernier le projet e-gouvernement qui prévoit, entre autres, de raccorder 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

La BM a largement ouvert son portefeuille

Coopération

De 2008 à 2015, le portefeuille de la Banque mondiale au Togo s’est considérablement renforcé passant de un à 15 projets majeurs.

Projets sociaux à Kara et Dapaong

Coopération

Togo Terminal, filiale du Groupe français Bolloré, finance à hauteur de 200 millions de Fcfa la construction de bâtiments scolaires, de hangars sur les marchés et d’infrastructures d’assainissement dans les villes de Kara et de Dapaong.