L’ENA s’adapte à son époque

26/11/2014
L’ENA s’adapte à son époque

L'école des élites a besoin d'un bon dépoussiérage

De retour d’une mission d’information en France axée sur la réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration, le ministre de la Fonction publique, Gourdigou Kolani et celui de la Réforme administrative, Elliott Ohin, ont présenté les grandes lignes d’une réorganisation en profondeur de l’Ecole nationale d’administration (ENA).

 L’ENA, créée avant l’indépendance sous le nom d’Ecole togolaise d’administration, est un établissement public chargé de former les cadres moyens et supérieurs de l’administration publique togolaise. 

 Dans l’entretien qui suit, Yemboite Lengue, à la tête du comité de rédaction des textes relatifs à la réforme administrative donne plus de détails sur cette ENA new-look.

 

Republicoftogo.com : Depuis 1964, date de sa création, l’ENA n’a pas connu de réforme majeure

 Yemboite Lengue : Effectivement et la revalorisation de l’ENA est donc une nécessité. La manière de faire de la diplomatie a changé, les méthodes de management ont évolué. Il y a l’apparition des nouvelles technologies et la nécessité de mener un travail de recherche. L’ENA avait été créée pour accompagner le processus d’indépendance. De nos jours, les priorités sont évidemment ailleurs.

Republicoftogo.com : Que propose la réforme ?

Yemboite Lengue : Les changements contenus dans l’avant-projet de loi portent sur la réorganisation du conseil d’administration, la création du conseil des études, la suppression des cycles I-II-III et la création de nouveaux cycles et le le relèvement du niveau de recrutement.

 L’ENA pourra offrir ses services aux entreprises privées, aux ONG, aux organisations internationales en matière de recherche sur l’administration publique.

 S’agissant de la formation, les élèves de l’ENA seront naturellement appelés à travailler dans la haute administration, mais ils pourront également trouver des postes dans le secteur privé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.