L’ENA s’adapte à son époque

26/11/2014
L’ENA s’adapte à son époque

L'école des élites a besoin d'un bon dépoussiérage

De retour d’une mission d’information en France axée sur la réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration, le ministre de la Fonction publique, Gourdigou Kolani et celui de la Réforme administrative, Elliott Ohin, ont présenté les grandes lignes d’une réorganisation en profondeur de l’Ecole nationale d’administration (ENA).

 L’ENA, créée avant l’indépendance sous le nom d’Ecole togolaise d’administration, est un établissement public chargé de former les cadres moyens et supérieurs de l’administration publique togolaise. 

 Dans l’entretien qui suit, Yemboite Lengue, à la tête du comité de rédaction des textes relatifs à la réforme administrative donne plus de détails sur cette ENA new-look.

 

Republicoftogo.com : Depuis 1964, date de sa création, l’ENA n’a pas connu de réforme majeure

 Yemboite Lengue : Effectivement et la revalorisation de l’ENA est donc une nécessité. La manière de faire de la diplomatie a changé, les méthodes de management ont évolué. Il y a l’apparition des nouvelles technologies et la nécessité de mener un travail de recherche. L’ENA avait été créée pour accompagner le processus d’indépendance. De nos jours, les priorités sont évidemment ailleurs.

Republicoftogo.com : Que propose la réforme ?

Yemboite Lengue : Les changements contenus dans l’avant-projet de loi portent sur la réorganisation du conseil d’administration, la création du conseil des études, la suppression des cycles I-II-III et la création de nouveaux cycles et le le relèvement du niveau de recrutement.

 L’ENA pourra offrir ses services aux entreprises privées, aux ONG, aux organisations internationales en matière de recherche sur l’administration publique.

 S’agissant de la formation, les élèves de l’ENA seront naturellement appelés à travailler dans la haute administration, mais ils pourront également trouver des postes dans le secteur privé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.