L'Etat de plus en plus présent

01/12/2016
L'Etat de plus en plus présent

Faure Gnassingbé

Le président Faure Gnassingbé a donné le coup d’envoi jeudi à Tchamba (373  Km de Lomé) d’une nouvelle série de projets destinés à améliorer la vie quotidienne de la population avec la construction de 67 km de pistes rurales et d’infrastructures de base (forage, assainissement, centre d’éducation, de santé, Maison des femme et des jeunes). L’ensemble pour un investissement de 6,5 milliards de Fcfa.

Ces travaux font partie d’un projet global qui cible en priorité les populations pauvres vivant dans les zones peu ou mal desservies par les interventions de l’Etat, avec pour objectif d’accélérer significativement leur accès aux infrastructures, équipements et services sociaux et économiques de base. 

Le 22 novembre dernier, toujours dans le cadre du PUDC (le Programme de développement communautaire) le chef de l’Etat avait donné le premier coup de pioche à la réalisation de 400 km de pistes rurales dans la région de la Kara.

Réhabilitation de plusieurs milliers de kilomètres de pistes rurales 

Le Togo avec une population actuelle de 7 552 318 habitants et une superficie de 56600km2 dispose de 10 308,6 km de routes dont 65% de pistes rurales.

La distribution du réseau routier national est marquée par le déséquilibre d’une région à une autre.

Conscient du rôle de la communauté rurale dans l’économie du pays, des dispositions sont prises pour combler le gap et favoriser le désenclavement d’autres localités.

Le PUDC dans sa composante 1 prévoit donc la construction et la réhabilitation de plus de 2500 kms de pistes rurales durant tout le long du programme (2016- 2018) dont 406 km pour la première phase.

La première phase (2016) aura comme principal effet le désenclavement de plus de 100 localités. Les pistes rurales traverseront 31 agglomérations localisées dans les cinq régions du pays, à savoir : région maritime, région des plateaux, région centrale, région de la Kara et région des Savanes.

Résultats attendus La réhabilitation et la construction des pistes rurales permettra de désenclaver plusieurs agglomérations du pays, de conférer au réseau des pistes rurales un niveau de service minimum et une praticabilité en toute saison, de réduire la pauvreté par la facilitation des échanges des produits locaux entre les différentes localités, marchés nationaux et régionaux, de rendre accessibles aux populations, plusieurs services et équipements socio-économiques comme la santé et l’éducation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.