L’Etat met la main à la pioche

12/10/2011
L’Etat met la main à la pioche

Le ministre des travaux publics, Andjo Tchamdja, avait mercredi matin les pieds dans la boue pour donner le premier coup de pioche aux travaux d'aménagement et de bitumage de trois rues à Agbalépédogan, à Lomé. Ces artères doivent relier différents quartiers de la capitale entre-eux (Agablépédogan, Totsi et Agoè).

Le chantier est important. D’abord son coût, 18 milliards de Fcfa financés par l’Etat, ensuite la taille. Il s’agit de 11 km en milieu urbain avec 2X2 voies de 9 mètres de large.

Les travaux, d’une durée de 16 mois) sont réalisés par un consortium d’entreprises togolaises et italiennes (CECO-BTP et GEA).

Doté d’un réseau routier vétuste, le Togo a entrepris de tout rénover en peu de temps à la fois à Lomé comme dans le reste du pays avec les habituelles plaintes des automobilistes coincés dans d’inextricables embouteillages dus aux déviations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.