L’Etat met la main à la pioche

12/10/2011
L’Etat met la main à la pioche

Le ministre des travaux publics, Andjo Tchamdja, avait mercredi matin les pieds dans la boue pour donner le premier coup de pioche aux travaux d'aménagement et de bitumage de trois rues à Agbalépédogan, à Lomé. Ces artères doivent relier différents quartiers de la capitale entre-eux (Agablépédogan, Totsi et Agoè).

Le chantier est important. D’abord son coût, 18 milliards de Fcfa financés par l’Etat, ensuite la taille. Il s’agit de 11 km en milieu urbain avec 2X2 voies de 9 mètres de large.

Les travaux, d’une durée de 16 mois) sont réalisés par un consortium d’entreprises togolaises et italiennes (CECO-BTP et GEA).

Doté d’un réseau routier vétuste, le Togo a entrepris de tout rénover en peu de temps à la fois à Lomé comme dans le reste du pays avec les habituelles plaintes des automobilistes coincés dans d’inextricables embouteillages dus aux déviations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.