L’Etat met la main à la pioche

12/10/2011
L’Etat met la main à la pioche

Le ministre des travaux publics, Andjo Tchamdja, avait mercredi matin les pieds dans la boue pour donner le premier coup de pioche aux travaux d'aménagement et de bitumage de trois rues à Agbalépédogan, à Lomé. Ces artères doivent relier différents quartiers de la capitale entre-eux (Agablépédogan, Totsi et Agoè).

Le chantier est important. D’abord son coût, 18 milliards de Fcfa financés par l’Etat, ensuite la taille. Il s’agit de 11 km en milieu urbain avec 2X2 voies de 9 mètres de large.

Les travaux, d’une durée de 16 mois) sont réalisés par un consortium d’entreprises togolaises et italiennes (CECO-BTP et GEA).

Doté d’un réseau routier vétuste, le Togo a entrepris de tout rénover en peu de temps à la fois à Lomé comme dans le reste du pays avec les habituelles plaintes des automobilistes coincés dans d’inextricables embouteillages dus aux déviations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !