L’ITIE ne doit pas devenir un instrument de conflit

13/11/2014
L’ITIE ne doit pas devenir un instrument de conflit

Le Premier ministre a promis de remettre de l'odre

Le conseil d’administration de l’ITIE (Initiative  pour la transparence dans les industries extractives) a validé en mai 2013 l’adhésion du Togo dont la demande avait été déposée trois an plus tôt. Le pays répond en totalité aux critères exigés par l’organisation qui veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

L'ITIE est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Avec l’essor de l’activité minière, le Togo s’est engagé dans l’apprentissage des principes de transparence.

C’est dans ce cadre qu’était organisé mercredi à Lomé une réunion regroupant un représentant du secrétariat de l’ITIE et les parties prenantes à ce processus : ministères, associations, riverains des sites miniers, exploitants, …

Lors de son intervention introductive, le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a évoqué ‘les remous, les incompréhensions qui minent le processus chez nous’. 

Il a promis de remettre de l’ordre. Première mesure, la convocation lundi prochain du conseil de supervision et des discussions approfondies avec le comité de pilotage.

In fine, la volonté de tous est d’améliorer la gestion des industries extractives, a souligné M. Ahoomey-Zunu.

Il n’est pas normal que l’ITIE qui est un processus devant nous permettre d’améliorer notre gouvernance, devienne un instrument de conflit et de division qui ne peut que nuire au processus, a martelé le chef du gouvernement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.