L’ITIE ne doit pas devenir un instrument de conflit

13/11/2014
L’ITIE ne doit pas devenir un instrument de conflit

Le Premier ministre a promis de remettre de l'odre

Le conseil d’administration de l’ITIE (Initiative  pour la transparence dans les industries extractives) a validé en mai 2013 l’adhésion du Togo dont la demande avait été déposée trois an plus tôt. Le pays répond en totalité aux critères exigés par l’organisation qui veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

L'ITIE est une coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Avec l’essor de l’activité minière, le Togo s’est engagé dans l’apprentissage des principes de transparence.

C’est dans ce cadre qu’était organisé mercredi à Lomé une réunion regroupant un représentant du secrétariat de l’ITIE et les parties prenantes à ce processus : ministères, associations, riverains des sites miniers, exploitants, …

Lors de son intervention introductive, le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a évoqué ‘les remous, les incompréhensions qui minent le processus chez nous’. 

Il a promis de remettre de l’ordre. Première mesure, la convocation lundi prochain du conseil de supervision et des discussions approfondies avec le comité de pilotage.

In fine, la volonté de tous est d’améliorer la gestion des industries extractives, a souligné M. Ahoomey-Zunu.

Il n’est pas normal que l’ITIE qui est un processus devant nous permettre d’améliorer notre gouvernance, devienne un instrument de conflit et de division qui ne peut que nuire au processus, a martelé le chef du gouvernement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.