L'UE et les droits de l'homme

11/08/2010
L'UE et les droits de l'homme

La délégation de l'UE au Togo a tenu à souligner dans un communiqué publié il y a quelques jours l'engagement de l’Europe en matière de droits de l'homme au Togo.

Voici le communiqué de la délégation de l’Union européenne au Togo
Le respect des droits de l'homme est au centre des priorités et des valeurs européennes ce qui s'est traduit, entre autres, par la charte européenne des droits fondamentaux adoptée en 2002.

Cette question est également partie intégrante de l'accord de Cotonou qui définit les éléments et valeurs essentielles des relations ente les pays ACP et l'Union européenne.
L'action de l'Union sur la scène internationale repose donc sur les principes qui ont présidé à sa création, à son développement et à son élargissement et qu'elle vise à promouvoir dans le reste du monde: la démocratie, l'État de droit, l'universalité et l'indivisibilité des droits de l'homme et des libertés fondamentales, le respect de la dignité humaine, les principes d'égalité et de solidarité et le respect des principes de la charte des Nations unies et du droit international.
C'est le principe de base de l'action extérieure de l'UE qui est d'ailleurs stipulé dans l'article 21 du traité de l'Union Européenne, qui précise entre autres objectifs " de consolider et de soutenir la démocratie, l'État de droit, les droits de l'homme et les principes du droit international".

Au Togo, le dialogue politique régulier entre l'UE et le gouvernement inscrit systématiquement ce dossier et les préoccupations qui sont liées à son ordre du jour. La question des incarcérations à caractère politique ou des incidents liés au processus électoral ou post électoral font ainsi l'objet d'échanges de vues approfondis.

De plus, l'UE au Togo appuie directement des projets et des actions visant à promouvoir la défense des droits de l'homme, soit en appui aux institutions tels que le ministère des Droits de l'Homme, la HAAC, la Commission Nationale des Droits de l'Homme, ou l'Assemblée Nationale, soit dans le cadre de son appui aux reformes de la Justice qui inclut la protection des droits de l'homme ou encore par son appui à la société civile où l'UE soutient et promeut de nombreux projets d'associations et d'ONG dans le domaine de la protection des mineurs, de l'égalité des genres et de l'assistance judiciaire.

Le traitement des questions de droits de l'homme se situe donc au centre des préoccupations de l'Union européenne au Togo et constitue un des éléments clé pour pouvoir favoriser le processus de réconciliation indispensable à la stabilité et au développement du pays.
C'est dans cette optique que l'UE soutient également le travail de la Commission Vérité Justice et Réconciliation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.