L'UFC a désigné son candidat pour la présidentielle

20/07/2008
L'UFC a désigné son candidat pour la présidentielle

Le leader de l'Union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio a été désigné samedi pour représenter son parti à la présidentielle de 2010 au Togo à l'issue d'un congrès. "Le congrès a approuvé à l'unanimité, la désignation de M. Olympio comme candidat de l'UFC à la présidentielle de 2010", selon une déclaration rendue publique à l'issue des travaux. M. Olympio a été également reconduit à la tête de ce parti, précise cette déclaration lue devant plus de 350 délégués participant à ce congrès tenu dans l'enceinte d'une église à Lomé.

"J'accepte du fond du coeur la mission que vous me confiez. J'en mesure le poids et suis conscient de la responsabilité qui m'incombe de conduire le peuple togolais vers la victoire", a lancé M. Olympio peu après son investiture.Il a sévèrement critiqué le régime actuel, l'accusant d'avoir "ruiné" le pays après "plus de 40 années d'improvisations, de gabegie et de violations massives des droits humains".

L'opposant avait appelé vendredi les militants de son parti à se mobiliser pour "mettre fin" au régime actuel en 2010, dénonçant la loi électorale et la constitution qu'il a jugé "anti-démocratiques".

 

Le nouvel organigramme de l'UFC

1er vice président, Patrick Lawson,

2e vice-président, Ali Diabacté

3e vice-président, Isabelle Améganvi

Secrétaire général : Jean-Pierre Fabre

Président d'honneur, Bob Akitani

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.