L’UFC et le Frac se livrent à des actes de vandalisme

27/04/2010
L’UFC et le Frac se livrent à des actes de vandalisme

L'Union des forces de changement ( UFC, opposition) et le Front républicain pour l'alternance et le changement (FRAC), un collectif de partis dont fait partie l'UFC, sont accusés d'être responsables des actes de vandalisme et de troubles à l'ordre public auxquels se sont livrés mardi leurs partisans à Lomé lors d'une manifestation, rapporte l’Agence Xinhua.



Selon un communiqué du ministère togolais de la Sécurité et de la Protection civile, de "petits groupes incontrôlés" de partisans de l'opposition ont commis "de multiples actes de vandalisme troublant sérieusement l'ordre public", indique le texte.



"Il est regrettable qu'en dépit de l'entente préalable, les responsables du FRAC et de l'UFC n'aient pu respecter leur parole pour contenir leurs militants", indique le communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.