L'UFC menace de boycotter la présidentielle

17/11/2009
L'UFC menace de boycotter la présidentielle

L'UFC (opposition) ne prendra pas part à l'élection présidentielle si le mode de scrutin n'est pas à deux tours. C'est ce qu'on peut lire dans un communiqué  publié le 12 novembre et signé par Gilchrist Olympio. Ce parti affirme qu'aucune élection présidentielle « crédible et acceptable » ne peut être organisée au Togo sans un scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Un scrutin à un tour n'a rien d'anti-démocratique. Le candidat ayant obtenu le plus de suffrages est élu. En quoi cela gène-t-il M. Olympio. Ce système permet, en outre, de limiter le nombre de candidatures émanant de particuliers ou de petites formations sans réelle représentativité.Ce n'est pas le cas de l'UFC qui est le principal parti de l'opposition parlementaire. On a donc du mal à comprendre la revendication de l'UFC.

Les élections présidentielles se dérouleront le 28 février prochain au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.