L’abstention, un phénomène qui touche l’ensemble des pays démocratiques

30/04/2015
L’abstention, un phénomène qui touche l’ensemble des pays démocratiques

Paul Dodzi Apévon

Le CAR (opposition) qui avait appelé au boycott du scrutin s’est félicité jeudi du taux d’abstention élevé (39,01%). Paul Dodzi Apévon, le président de ce parti s’est dit convaincu que son mot d’ordre avait payé.

‘Les électeurs qui se sont abstenus de voter ont adressé un message clair : sans les réformes politiques, les résultats des élections étaient connus d’avance ; il était donc inutile d’y prendre part’, a-t-il affirmé.

Le choix du CAR a sans doute fait perdre des voix aux 4 candidats de l’opposition, mais une série de facteurs sociaux et politiques ont joué pour expliquer la mobilisation relative des électeurs (la participation a été tout de même de près de 61%). Le plus important est certainement une évolution du comportement des Togolais face à la chose publique. Une élection présidentielle au Togo n’est plus vécue comme un moment historique et crucial dans l’histoire du pays. C’est pour certains une routine démocratique.

Cette question de l'abstention s'est banalisée dans l'opinion et plus l'on descend dans les classes d'âges, plus la notion de devoir civique s'évapore

Le CAR n’est donc pas à l’origine d’un phénomène qui touche l’ensemble des pays démocratiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.