L’accès des Togolais à la sphère sociale

17/04/2015
L’accès des Togolais à la sphère sociale

Un programme résolument tourné vers les jeunes et les plus démunis

Faure Gnassingbé, le candidat UNIR à la présidentielle,  - il est aujourd'hui en meeting à Dapaong - entend poursuivre s’il est élu le 25 avril prochain, la politique sociale engagée il y a 5 ans. Mais au-delà, c’est accompagner le Togo vers le progrès.

Afin de consolider l’école dans son rôle traditionnel d’ascenseur social, le programme du candidat prévoit la poursuite des acquis comme la gratuité des frais de scolarité dans le primaire.

Il faut mettre fin à un système éducatif à deux vitesses qui privilégie les plus nantis, en particulier dans les milieux urbains, au détriment des enfants des zones rurales défavorisées, où le taux de déperdition scolaire reste très élevé, explique M. Gnassingbé.

L’école doit être plus accessible, y compris géographiquement. Tout sera mis en œuvre pour qu’aucun enfant togolais ne soit contraint de faire plus de 2km pour se rendre à l’école.

‘Un enfant, un repas par jour’, c’est bien plus qu’un slogan aux yeux de Faure Gnassingbé qui veut également développer le nombre de cantines scolaires.

Son programme prévoit aussi la construction de logements destinés aux étudiants des deux grandes universités du pays.

Mais tout cela à un coût et le budget de l’Etat n’est pas extensible.

Les conseillers de Faure Gnassingbé indiquent que la piste des partenaires au développement ainsi que du secteur privé sera exploitée ; ils soulignent que certains ont déjà manifesté leur disponibilité à accompagner le Togo dans cette bataille pour la modernisation de son système éducatif.

Le candidat promet aussi un renforcement de la protection sociale pour les plus défavorisés et l’extension du système de santé publique (couverture maladie, nouveaux hôpitaux et modernisation des structures actuelles, accès facilité aux médicaments, ..).

Qui dit santé, dit hygiène. Le projet exposé par UNIR prévoit d’offrir un taux de desserte en eau largement supérieur à ce qu’il est aujourd’hui.

Le programme électoral contient également de nombreuses initiatives relatives à l’emploi des jeunes, à l’insertion et à la promotion de la finance inclusive.

Priorité sera donnée à la poursuite de l’électrification des centres urbains et des zones rurales.

UNIR veut également mener une politique de logement social pour les populations à faible revenu et à revenu intermédiaire et parallèlement assurer une sécurité foncière défaillante actuellement.

La santé, l’éducation, l’accès à l’eau à potable, l’électrification, les logements sociaux, l’emploi et la formation sont les grands axes de la politique sociale proposée par Faure Gnassingbé et dont une partie a été réalisés sous ses deux quinquennats. 

Il reste aux électeurs à valider ce projet de société. Réponse le 25 avril.

VOIR LE PROJET SOCIAL EN VIDEO

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.