L’acte criminel ne fait plus aucun doute

25/01/2013
L’acte criminel ne fait plus aucun doute

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane (photo) a donné vendredi les premiers éléments de l’enquête sur les incendies qui ont ravagés les marchés de Kara et de Lomé.

Ces incendies sont d’origine criminelle, a-t-il confirmé. Il a également levé une partie du voile sur le mode opératoire de ceux qui ont commandités les opérations.

Ces derniers ont tenu deux réunions (5 et 8 janvier 2013) au siège de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition). Y participaient, Alphonse Kpogo, secrétaire général de l’ADDI, Jean Eklou, président de la jeunesse de l’ANC et Gérard Adja, vice-président d’ Obuts. Objectif déclaré, frapper des sites stratégiques, le cœur de l’économie afin de susciter le soulèvement de la population.

Des cocktails Molotov et des bidons d’essence ont été entreposés au siège de l’ANC et au marché d’Adawlato de Lomé avec la complicité de quelques vigiles habituellement en faction.

Sur les 17 personnes interpellées, certaines ont été présentées vendredi à Lomé

A ce jour,17 personnes ont été interpellées ; d’autres sont en fuite.

« D’autres suspects seront interpellés dans les prochains jours », a confié Yark Damehane.

Les experts français de la police scientifique et des pompiers de Paris dépêches à Lomé ont également confirmé le caractère criminel des incendies, a indiqué le ministre.

« Les investigations se poursuivent et le gouvernement ne lésinera pas sur les moyens pour que les responsables de ces actes soient arrêtés et punis », a conclut Yark Damehane.

La destruction des marchés de Kara et de Lomé est un coup dur pour l’économie du Togo et un drame personnel pour de nombreuses commerçantes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.