L’aéroport de Lomé gangréné par la corruption

17/06/2012
L’aéroport de Lomé gangréné par la corruption

L’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé est gangrené par la corruption et le racket pratiqués par des employés, des policiers et des militaires. Un constat dressé samedi en conseil des ministres.

39 agents indélicats ont d’ores et déjà été sanctionnés et des mesures vont être prises pour dissuader et réprimer, le cas échéant, ces pratiques.

« Malgré des campagnes de sensibilisation et des mesures de prévention, rien ne semble décourager ces agents indélicats dont certains ont été surpris en flagrant délit ou filmés par les caméras de surveillance dont ils ont essayé de détourner les objectifs », précise le communiqué officiel.

L’aéroport de Lomé assure l’essentiel des vols internationaux de et vers le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fin de la réunion ministérielle du Conseil de l'entente

Coopération

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey a présidé dimanche à Lomé la réunion ministérielle du Conseil de l’Entente.

Engagement renouvelé

Coopération

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a annoncé le renouvellement de ses programmes quinquennaux de coopération avec le Togo.

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.