L'appel de Solitoki Esso

31/08/2009
L'appel de Solitoki Esso

Le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) a commémoré dimanche, le 40e anniversaire de l'appel historique de Kpalimé le 30 août  1969 au cours duquel le président Gnassingbé Eyadema (décédé en février 2005) avait lancé les bases de la création du parti. Plusieurs manifestations ont marqué l'événement dont des cultes religieux, des rencontres sportives, des manifestations culturelles et un meeting de mobilisation des militants au stade Kpalimé.

« Depuis quarante ans, le Rassemblement du peuple togolais a fait un long chemin ; nous avons été à l'avant-garde de la paix et de la cohésion nationale » a déclaré Solitoki Esso, le secrétaire général du parti. Il a invité les militants et sympathisants ainsi que l'ensemble de la population à Œuvrer pour le développement économique du Togo.

« Nous devons désormais nous départir de nos orgueils, de nos querelles inutiles et Œuvrer résolument derrière le président de la république pour le développement économique de notre cher pays le Togo » a déclaré M. Esso.

Il a invité les militants à rester vigilants et très mobilisés pour la victoire en 2010 (année de la tenue de l'élection présidentielle, ndlr).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.