L'appel de Solitoki Esso

31/08/2009
L'appel de Solitoki Esso

Le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir) a commémoré dimanche, le 40e anniversaire de l'appel historique de Kpalimé le 30 août  1969 au cours duquel le président Gnassingbé Eyadema (décédé en février 2005) avait lancé les bases de la création du parti. Plusieurs manifestations ont marqué l'événement dont des cultes religieux, des rencontres sportives, des manifestations culturelles et un meeting de mobilisation des militants au stade Kpalimé.

« Depuis quarante ans, le Rassemblement du peuple togolais a fait un long chemin ; nous avons été à l'avant-garde de la paix et de la cohésion nationale » a déclaré Solitoki Esso, le secrétaire général du parti. Il a invité les militants et sympathisants ainsi que l'ensemble de la population à Œuvrer pour le développement économique du Togo.

« Nous devons désormais nous départir de nos orgueils, de nos querelles inutiles et Œuvrer résolument derrière le président de la république pour le développement économique de notre cher pays le Togo » a déclaré M. Esso.

Il a invité les militants à rester vigilants et très mobilisés pour la victoire en 2010 (année de la tenue de l'élection présidentielle, ndlr).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.