L’armée accompagnera la CVJR « dans sa lourde et noble mission »

15/09/2011
L’armée accompagnera la CVJR « dans sa lourde et noble mission »

Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi une délégation de la Commission «Vérité, Justice et réconciliation» (CVJR) afin de faire le point sur le déroulement des premières auditions. Le président de l’institution, Mgr Nicodème Barrigah (photo) a exprimé sa préoccupation après la déposition de l’ancien Premier ministre, Joseph Kokou Koffigoh, et la réaction ferme des Forces armées concernant les évènements de 1991.

Et justement, l’Etat major des FAT et M. Koffigoh lui même étaient présents. Au terme de la rencontre, l’armée a réaffirmé son adhésion à la politique de réconciliation nationale et d’apaisement. Le compte rendu du Conseil des ministres, qui évoque la tenue de cette réunion, mentionne d’ailleurs l’ « entière soumission (des FAT) aux autorités politiques et leur engagement à accompagner la CVJR dans sa lourde et noble mission ».

Un cadre de concertation entre la Commission et les Forces armées sera créé pour permettre aux FAT, à 

chaque fois qu’elles sont mises en cause en cause, d’apporter un droit de réponse et leur part de vérité. ; le tout canalisé par la CVJR.

De son côté, Faure Gnassingbé a rappelé la « délicatesse de la mission de la CVJR » et a renouvelé sa « compassion à toutes les victimes des évènements politiques qu’à connu notre pays et à leurs familles, et particulièrement à celles des évènements douloureux de la lagune de Bè et du 3 Décembre 1991 ».

La CVJR, créée à la demande du président Faure Gnassingbé, doit faire la lumière sur les violences politiques survenues au Togo de 1958 à 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.