L'assemblée prend acte de l'arrestation de Kpatcha

16/04/2009
L'assemblée prend acte de l'arrestation de Kpatcha

Le bureau de l'Assemblée nationale  a pris acte jeudi du flagrant délit qui a conduit à l'inculpation du député Kpatcha Gnassingbé.

« Le bureau de l'Assemblée nationale a pris acte de la situation de flagrant délit et souhaite que la procédure judiciaire se poursuive dans la sérénité et dans le respect scrupuleux des droits fondamentaux prévus par la Constitution du Togo », indique un communiqué.Le bureau a reçu copie du rapport publié mercredi par le procureur de la République qui indique que "les investigations ont révélé des indices graves et concordants impliquant l'honorable député comme organisateur" d'un complot.

"Une information a été ouverte pour tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat, groupement de malfaiteurs, rébellion, violences volontaires avec usage d'armes à feu, et complicité de violences volontaires", poursuit le procureur selon lequel Kpatcha Gnassingbé "est à la disposition de la justice".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.