L’autonomie est la clé du succès

09/12/2013
L’autonomie est la clé du succès

Pour lutter contre la pauvreté et donner le maximum de chances aux populations rurales, le gouvernement a financé depuis 2010 l’installation de 50 plates-formes multifonctionnelles à travers le pays.

Il s’agit de structures autonomes d’énergie constituées d’un générateur entrainant divers modules de transformation de produits agricoles notamment des moulins, des décortiqueuses, des malaxeuses, des concasseuses et autres.   

Ces unités sont gérées par des groupements de femmes.

Victoire Tomégah-Dogbé, la ministre du Développement à la base, s’est rendu ce week-end dans deux localités équipées de plateformes, à  Atchintché (400km de Lomé) et à Oligo (300 km de la capitale).

‘Je me félicite du succès de ces projets qui ont entraîné l’autonomisation des femmes, l’amélioration de leur condition de vie et celle de toute leur famille. Nos objectifs sont donc atteints », s’est-elle félicitée.

Ce projet a été lancé dans le cadre du Programme d’appui au développement à la base (PRADEB). Il a pour objectif de réduire la pauvreté grâce à l’appui aux communautés à la base et à la promotion de l’emploi des jeunes. Le PRADEB est l’une des composantes de la Stratégie accélérée de croissance et de promotion de l’emploi (SCAPE).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.