L'avenir s'inscrit en bleu

20/07/2015
L'avenir s'inscrit en bleu

Le PM et Robert Dussey sur le site lundi

L’hôtel du 2 février, une tour de 35 étages au cœur de Lomé emblématique de l’âge d’or de la capitale togolaise, est en cours de rénovation. L’établissement devrait ouvrir ses portes en septembre ou octobre 2015.

Ce sera le 15 septembre a assuré Fernando Gruenberg Stern, le directeur général.

ZPC Hospitality, chargé des travaux et de la gestion de l’établissement sous label Radisson Blu a confirmé lundi au Premier ministre Komi Selom Klassou que les délais seraient respectés lors d’une visite du chantier.

Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise, avait également enfilé un casque pour évaluer l’avancée des travaux. Logique car l’hôtel doit abriter le prochain sommet sur la sécurité maritime prévu en novembre prochain.

La façade du '2 février'

Outre le logement des hôtes de marque (chefs d’Etat, de gouvernement et ministres) le Radisson Blu et ses salles de conférences abriteront les débats pendant une semaine.

ZPC n’a donc pas d’autre choix que d’achever la rénovation à temps. Elle a mis le paquet avec 900 ouvriers sur le chantier et une facture finale de l’ordre de 37 milliards de Fcfa. Un financement assuré par l’exploitant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.