L’effet Frac fait pschitt...

08/05/2010
L’effet Frac fait pschitt...

Les militants et sympathisants du Frac n’y croient plus. Après avoir marché chaque fin de semaine pendant près de deux mois pour dénoncer le résultat des élections présidentielles, le mouvement est en train d’agoniser.
Ils étaient moins de 500 samedi à arpenter les rues de Lomé jusqu’à la plage.
« Nous n’allons pas arrêter de marcher. Nous cesserons le jour où nous obtiendrons ce que nous réclamons», a lancé Jean-Pierre Fabre, l’un des leaders du FRAC et membre de l’UFC, avant d’ajouter que c’était « une question de semaines ou de mois ».
S’il ne doit en rester qu’un sur la plage, ce sera donc M. Fabre.
Pour éviter les rumeurs, le porte-parole du Frac, le franco-togolais Kofi Yamgnane, a de son côté informé la foule clairsemée qu’il s’envolait ce soir pour Bruxelles et Paris.
« Qu’on ne vienne pas vous dire que j’ai fui le pays », a précisé l’ancien secrétaire d’Etat de François Mitterrand.
Réélu à la tête du Togo le 4 mars dernier avec plus de 60% des voix, le président Faure Gnassingbé a prêté serment lundi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.