L’épineuse question des réparations

12/01/2012
L’épineuse question des réparations

Les audiences publiques bouclées, la Commission «Vérité, justice & réconciliation» (CVJR) s’attèle désormais à mettre au point un programme de réparations en faveur des victimes des violences politiques au Togo entre 1958 et 2005.

L’institution souhaite préalablement recueillir le point de vue des Togolais et, notamment, des partis politiques. Objet de la réunion qui s’est déroulée jeudi à Lomé.

Trois grandes questions se posent, qui peut être considéré comme victime, quels sont les préjudices à prendre en compte et sous quelle forme.

"Nous voulons partager avec les responsables de ces partis le contenu global du programme de réparations, leur expliquer en quoi cela consiste et recevoir leur éclairage sur les différentes options proposées. Nous souhaitons également que ces partis servent de relais pour expliquer à leurs adhérents les principes retenus pour les dédommagements afin  d’obtenir l’adhésion de tout le monde », a indiqué Mgr Barrigah, le président de la CVJR.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.