L’épineuse question des réparations

12/01/2012
L’épineuse question des réparations

Les audiences publiques bouclées, la Commission «Vérité, justice & réconciliation» (CVJR) s’attèle désormais à mettre au point un programme de réparations en faveur des victimes des violences politiques au Togo entre 1958 et 2005.

L’institution souhaite préalablement recueillir le point de vue des Togolais et, notamment, des partis politiques. Objet de la réunion qui s’est déroulée jeudi à Lomé.

Trois grandes questions se posent, qui peut être considéré comme victime, quels sont les préjudices à prendre en compte et sous quelle forme.

"Nous voulons partager avec les responsables de ces partis le contenu global du programme de réparations, leur expliquer en quoi cela consiste et recevoir leur éclairage sur les différentes options proposées. Nous souhaitons également que ces partis servent de relais pour expliquer à leurs adhérents les principes retenus pour les dédommagements afin  d’obtenir l’adhésion de tout le monde », a indiqué Mgr Barrigah, le président de la CVJR.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.