L’épineux dossier des APE devant les députés

03/09/2012
L’épineux dossier des APE devant les députés

Les députés ont écouté lundi une communication de Cheikh Tidiane Dieye, le directeur exécutif du CACID (Centre africain pour le commerce, l’intégration et le développement) sur l’avancement des négociations concernant les APE.

Il s’agit des accords de partenariat économique visant à développer le libre échange entre l’Union européenne et les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Les négociations se poursuivent avec certains pays quand d’autres ont signé des accords intérimaires ou définitifs.

L’APE doit remplacer l’accord de Cotonou qui avait lui même succédé celui de Lomé.

Le principe de l’ouverture réciproque des marchés suscite des réticences en Afrique de l’Ouest. La Cédéao a publié il y a quelques mois  un rapport sur les impacts des APE (tels qu'ils sont proposés actuellement) sur la politique agricole commune. Plusieurs organisations professionnelles africaines affirment que cette ouverture serait néfaste pour des pays dont l'économie dépend largement de l'agriculture.

Les discussions sont donc délicates et Cheikh Tidiane Dieye espère que les contacts avec les parlementaires, au Togo et ailleurs en Afrique, permettront de faciliter les négociations.

La meilleure façon de lever les obstacles et d’aider la région à développer un vaste ensemble économique est d’informer et de sensibiliser les députés sur les grands enjeux commerciaux avec l’Europe », a-t-il déclaré.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.