L’esprit récup

21/12/2011
L’esprit récup

La crise dans les universités donnent un nouveau souffle à certains partis d’opposition à court d’idées, de programme et de soutien. Bref, un bon moyen de sortir d’un quasi anonymat.

Mardi, c’était Nicolas Lawson du PRR qui s’en donnait à cœur joie pour dénoncer l’incurie du gouvernement. Aujourd’hui, c’est Jean Kissi, le secrétaire national du Comité d’action pour le  renouveau (CAR) qui fustige la « rafle policière » effectuée la veille contre une dizaine d’étudiants. A défaut de « rafle », il s’agissait, rappelons-le, d’une interpellation qui a duré quelques heures à peine.

Et M. Kissi de prédire pour le Togo le scénario de la Place Tahir !

«C’est dans toutes les grandes villes de ce pays qu’on va avoir la place Tahir », déclare-t-il au micro de Victoire FM, une radio privée de Lomé.   

Et ce n’est pas tout. Ce responsable du CAR explique que depuis qu’il est majeur c’ « est le gouvernement le plus incompétent que j’ai jamais vu dans ma vie.  Le gouvernement a  échoué totalement dans sa politique (…) ».

Enfin, M. Kissi se perd s’égare dans des analyse alambiquées : 

« Nous sommes dans des conférences internationales et nous savons que le Togo peut avoir droit à beaucoup d’argent, mais des pays hésitent tout simplement parce que le pays héberge des terroristes et des gens qui sont complices des vendeurs  de drogue ».  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Parcours de fond avant les JO de Pyeongchang

Sport

Spécialiste du ski de fond, Mathilde Amivi Petitjean participera aux jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée sud sous les couleurs du Togo.

Sémassi talonné par trois autres équipes

Sport

A l’issue de la 11e journée du championnat de D1 jouée ce week-end, Sémassi conserve la tête du classement avec 23 points.

Aide du PNUD aux initiatives locales

Développement

100 millions de Fcfa ont été accordés ce vendredi par le PNUD à 6 associations actives dans le développement rural.

Lait infantile contaminé : prudence

Santé

L’affaire fait scandale en France, mais elle a aussi des répercussions au Togo.