L’heure de la reconstruction

28/02/2013
L’heure de la reconstruction

Les milliers de commerçantes victimes de l’incendie du marché d’Adawlato à Lomé pourront reprendre une activité à peu près normale dans quelques semaines grâce à l’aménagement d’une zone commerciale temporaire en centre ville. Le gouvernement a dégagé un milliard pour réaliser les travaux. L’autre grand chantier à venir est la construction d’un nouveau bâtiment pour remplacer celui ravagé par les flammes dont les superstructures ont souffert. Le ministre des Travaux publics, Ninsao Gnofam (photo), confie que tout ira très vite une fois les études terminées.

Republicoftogo.com : Les sites temporaires peuvent-ils accueillir tous les commerces qui étaient dans le bâtiment principal du grand marché ?

Ninsao Gnofam : Oui, c’est ce qui est prévu. Au sud, du côté de la quinzaine commerciale, vont se dérouler les travaux d’installation provisoire des commerçants. La place Bonké, en cours d’aménagement, va servir de zone de livraison. La place d’Agbadahonou sera viabilisée et des hangars vont y être construits. Tout a été prévu afin de recevoir 3000 commerçantes

Republicoftogo.com: Parlons de la reconstruction du bâtiment central du grand marché d’Adawlato. Qu’envisagez-vous ?

Ninsao Gnofam : Le bâtiment qui a brulé va être démoli. Impossible de le conserver car les structures vitales ont été atteintes. A la place, un complexe moderne sera édifié avec toutes les facilités pour les commerçantes et tous les dispositifs de sécurité, notamment contre le feu.

Republicoftogo.com : Et pour le marché de Kara ?

Ninsao Gnofam : La même chose. L’actuel bâtiment sera rasé et un nouvel édifice sera construit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.