L’hommage de la Nation à Aité Gachin Mivedor

10/02/2012
L’hommage de la Nation à Aité Gachin Mivedor

Aité Gachin Mivedor, chancelier de la République, décédé fin janvier à Paris, a eu droit vendredi à un hommage national.

L'église méthodiste de Honoukopé à Lomé était bourrée à craquer pour saluer un homme à la carrière exceptionnelle.

Ingénieur des ponts et chaussées, formé en France, il s’était exilé sous le président Sylvanus Olympio avant de revenir au Togo sous le président Grunitzky.

Il était devenu très proche et l’un des plus fidèles compagnons du président Gnassingbé Eyadema. Il fut, notamment, ministre des Travaux publics.

Lors de la clôture de conférence nationale, en 1991, c’est lui qui avait lu le message du président Eyadema.

 Dans l’église, on notait la présence du chef de l’eTat, du Premier ministre, du président de l’Assemblée nationale, des membres du gouvernement e des principaux dirigeants du RPT (au pouvoir).

« Alex Mivedor n'était pas qu'un homme politique, il était aussi un fervent chrétien qui avait un profond respect pour les pasteurs et hommes de Dieu. Il a su concilier ses responsabilité politiques avec sa foi chrétienne", a déclaré le révérend pasteur  Klagba, chef supérieur de l'église méthodiste. 

Après le culte d'action de grâce la dépouille de M. Mivedor a été conduite à sa dernière demeure à Aného, son village national.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.