'L'immobilisme n'est pas notre marque de fabrique'

30/12/2015
'L'immobilisme n'est pas notre marque de fabrique'

Victoire Dogbé-Tomegah

Du développement à la base en passant par la finance inclusive, la promotion de l’emploi des jeunes ou le volontariat, Victoire Dogbé-Tomegah gère un ministère stratégique dans la plus grande discrétion, loin des caméras et des déclarations tonitruantes. Les résultats sont au rendez-vous.

Republicoftogo.com : La pauvreté n’est pas une fatalité. Comment le gouvernement agit sur le terrain pour aider les plus démunis ?

Victoire Tomégah-Dogbé : Nous avons un programme de développement à la base qui a bénéficié à 1.200 groupements dans le but de créer des activités génératrices de revenus. 85.000 élèves ont accès aux cantines scolaires gratuites et 15.000 foyers touchent des allocations mensuelles via les transferts monétaires. Plusieurs centaines d’équipements communautaires ont été construits (écoles, marchés, dispensaires, etc…).

Le Fonds national de la finance inclusive s’inscrit également dans une logique de développement et de lutte contre le chômage. Les différents produits proposés ont d’ores et déjà bénéficié à près de 700.000 Togolais.

50.000 jeunes sont concernés par le programme de promotion de la jeunesse et de l’emploi.

Enfin, l’effort a porté sur l’artisanat, à la fois en terme de création d’emplois et de formation.

Republicoftogo.com : Bilan satisfaisant donc ?

Victoire Tomégah-Dogbé : Oui, les résultats sont encourageants. L’Etat et les partenaires ont dégagé plus de 23 milliards de Fcfa pour l’ensemble des projets.

Nous sommes à un taux d’exécution de 90 % et de décaissement de 86%. Ce n'est pas si mal.

Ces résultats ont été possibles grâce à la vision du chef de l’Etat qui entend tout mettre en oeuvre pour améliorer les conditions de vie de la population.

Nous avons la chance d’avoir des partenaires qui reconnaissent la pertinence de nos actions et qui nous accompagnent techniquement et financièrement. 

Republicoftogo.com : Le gouvernement compte en rester là ?

Victoire Tomégah-Dogbé : Certainement pas. L’immobilisme n’est pas notre marque de fabrique. Nous allons poursuivre et renforcer la dynamique d’inclusion sociale et financière.

Le programme de mise en place des microprojets d’infrastructures socio-collectives et économiques va être amplifié afin de réduire les déséquilibres régionaux et favoriser l’accélération de la croissance et le renforcement des filets de protection sociale.

Parallèlement, le Fonds national de la finance inclusive sera de plus présent pour accompagner les plus vulnérables. Il est également prévu de recruter de nouveaux volontaires. L’objectif est de proposer aux jeunes diplômés et aux déscolarisés des stages et formations dont la finalité est de leur permettre de trouver un premier job.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.