L’océan ne dictera plus sa loi

25/04/2014
L’océan ne dictera plus sa loi

Le président Faure Gnassingbé

Le président Faure Gnassingbé a inauguré vendredi à Aného (45km de Lomé) les ouvrages de protection destinés à lutter contre l’érosion côtière.

Avec une façade maritime de 50 km environ, le Togo fait partie des pays dont la position géographique offre des atouts favorables au développement socio-économique, mais l’océan ronge inexorablement la côte en avalant routes et  villages.

A l’initiative du gouvernement, il a été procédé à la réfection des berges de l’embouchure du Lac-Togo et à la stabilisation du littoral entre Aného et Goumou Kopé.

D’un coût global de 3 milliards de Fcfa, les ouvrages permettront de stabiliser 500 mètres de berges de rénover et paver la rue de la mairie, longue de 350 mètres, de créer une aire de stationnement et de récréation, de protéger 3.500 mètres de côte linéaire avec la construction de 9 épis, de créer les conditions favorables à la pratique de la pêche et de sécuriser 6 quartiers de la ville d’Aného.

La Commission de l’UEMOA fournit un appui technique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.