L'opposition doit réviser ses notes

02/03/2018
L'opposition doit réviser ses notes

Pas de consultation sur la mouture de 1992

Dilatoire. L’opposition aime ce terme et en abuse pour systématiquement dénoncer les agissements du pouvoir. Au passage, elle ne se prive pas pour communiquer des informations erronées ou tout simplement fausses.

Jeudi, la coalition de l’opposition a publié un texte destiné à faire le point sur les avancées réalisées lors des deux rounds du dialogue politique.

Un extrait attire particulièrement l’attention des lecteurs avisés.

On peut lire que ‘le pouvoir a demandé à inscrire le référendum sur la révision de la Constitution de 1992’ dans les débats.

D’où l’opposition sort cette information ?

Le gouvernement s’est effectivement engagé à organiser un référendum, non pas sur la constitution de 1992, mais sur le projet de loi adopté en septembre 2017 par les députés de la majorité. Ce qui n’a  strictement rien à voir.

Le texte limite à deux le nombre de mandats présidentiels et introduit le scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Personne ne l’ignore, l’opposition veut utiliser l’argument du retour à la constitution de 1992 comme un moyen pour faire partir le président Faure Gnassingbé, si possible avant le terme de son mandat en 2020 ou au pire, lui interdire de se représenter.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.