L'opposition parlementaire tente de faire son choix

10/09/2014
L'opposition parlementaire tente de faire son choix

Un agent de la Céni lors de l'élection présidentielle de 2010

Ca coince toujours. Les députés de la majorité et de l’opposition ne sont toujours pas parvenus mercredi à se mettre d’accord sur la désignation des 16 membres appelés à siéger à la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Même problème pour ceux de la Cour constitutionnelle.

L’Assemblée nationale explique le report de la session plénière par la nécessité de donner du temps au temps. Autrement dit, la recherche d’un consensus.

Du côté de la majorité présidentielle, aucun problème. Mais au sein de l’opposition parlementaire, les élus ont du mal à se mettre d’accord sur des noms.

La Céni comprend 17 représentants, tous désignés par l’Assemblée sauf un issu de l’administration. 

Cinq membres sont élus par la majorité parlementaire, cinq autres par l’opposition parlementaire, 3 sont désignés par les formations extraparlementaires et élus par les députés et enfin 3 sont issus de la société civile, mais également choisis par les membres de l’Assemblée nationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.