L'opposition veut une loi taillée sur mesure

21/01/2015
L'opposition veut une loi taillée sur mesure

Seul un consensus peut permettre l'adoption de la proposition

La commission des lois de l’Assemblée nationale siège depuis ce matin pour examiner de nouveau la proposition de loi déposée par une vingtaine de députés de l’opposition. Le texte recommande une limitation du mandat présidentiel et l’organisation d’une élection majoritaire à deux tours.

Des représentants de l’opposition sont présents.

La majorité n’est pas hostile à deux mandats de 5 ans pour le futur chef d’Etat, mais pas question de rétroactivité. L’ANC et l’ADDI s’accrochent à cette demande. Un moyen, pensent-ils, d’exclure du jeu le président Faure Gnassingbé qui achève son deuxième mandat et qui, notons le, n’a pas fait acte de candidature pour le moment.

Certaines formations comme le CAR vont même jusqu’à introduire une notion inconnue jusque là, la semi-rétroactivité ! Le mandat déjà effectué serait comptabilisé, ce qui laisserait au sortant la possibilité d’en effectuer un dernier.

A ce stade, il est bon de rappeler aux élus deux principes : le caractère universel de la non-rétroactivité et le fait qu’une loi ne dispose que pour l’avenir.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.