La CEET modernise son réseau

23/12/2011
La CEET modernise son réseau

Un important projet de renforcement et d’extension du réseau de distribution d’électricité été lancé vendredi à Aflao-Sagbado (banlieue nord-ouest de Lomé) par le ministre des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou.

Les travaux, qui vont durer un an, consistent en la construction de 34 km réseau moyenne tension aérien, 378 km de réseau basse tension en câble pré-assemblée, la réhabilitation des postes de répartition de Kara et de Sokodé et l’aménagement d’une centrale secours à Dapaong.

«Nous tablons sur 40.000 nouveaux clients sur une période de 5 ans après la livraison, une amélioration sensible du taux global d’accès des ménages aux services publics de l’électricité au Togo, le démantèlement des réseaux privés anarchiques appelés toiles d’araignées », a indiqué Mawussi Kakatchi, directeur général de la CEET.

M. Dammipi a précisé que la modernisation des équipements permettra à la CEET d’améliorer considérablement son réseau de distribution et d’assurer la desserte de nouveaux quartiers et de mettre fin aux raccordements anarchiques.

Ce projet est estimé à 14 milliards de Fcfa, dont 10 milliards sont financés, sous forme de prêt, par la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et le reste sur fonds propres de l’Etat.

Le Togo s'est doté, en 2010, d'une centrale thermique qui lui permet de disposer de capacités suffisantes pour couvrir les besoins du pays; reste à moderniser le réseau dont la vétusté est à l'origine de coupures récurrentes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !