La CVJR manque d’argent

19/12/2009
La CVJR manque d’argent

La Commission « Vérité justice et réconciliation » (CVJR) n'est pas encore entrée dans sa phase opérationnelle, faute de moyens financiers suffisants, a déploré vendredi le président de la Commission, Mgr Nicodème Barrigah. "En dépit de l'appui financier de l'Etat estimé à 200 millions de Fcfa, du Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l'homme (HCDH) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la CVJR ne dispose pas encore ressources suffisantes pour accomplir sa mission", a indiqué Mgr Barrigah. "La Commission a reçu quelques promesses et nombre de partenaires ont subordonné leur appui financier au bon déroulement des élections présidentielles de 2010", a-t-il ajouté. De sources proches de la Commission, le budget prévu pour le fonctionnement de cette institution est estimé à près de 5 millions de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les voies vers l'émergence

Développement

Le Togo s’est doté d’un nouveau Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de développement durable (ODD).

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.