La CVJR manque d’argent

19/12/2009
La CVJR manque d’argent

La Commission « Vérité justice et réconciliation » (CVJR) n'est pas encore entrée dans sa phase opérationnelle, faute de moyens financiers suffisants, a déploré vendredi le président de la Commission, Mgr Nicodème Barrigah. "En dépit de l'appui financier de l'Etat estimé à 200 millions de Fcfa, du Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l'homme (HCDH) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la CVJR ne dispose pas encore ressources suffisantes pour accomplir sa mission", a indiqué Mgr Barrigah. "La Commission a reçu quelques promesses et nombre de partenaires ont subordonné leur appui financier au bon déroulement des élections présidentielles de 2010", a-t-il ajouté. De sources proches de la Commission, le budget prévu pour le fonctionnement de cette institution est estimé à près de 5 millions de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.