La CVJR manque d’argent

19/12/2009
La CVJR manque d’argent

La Commission « Vérité justice et réconciliation » (CVJR) n'est pas encore entrée dans sa phase opérationnelle, faute de moyens financiers suffisants, a déploré vendredi le président de la Commission, Mgr Nicodème Barrigah. "En dépit de l'appui financier de l'Etat estimé à 200 millions de Fcfa, du Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l'homme (HCDH) et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la CVJR ne dispose pas encore ressources suffisantes pour accomplir sa mission", a indiqué Mgr Barrigah. "La Commission a reçu quelques promesses et nombre de partenaires ont subordonné leur appui financier au bon déroulement des élections présidentielles de 2010", a-t-il ajouté. De sources proches de la Commission, le budget prévu pour le fonctionnement de cette institution est estimé à près de 5 millions de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.