La Cédéao valide le processus électoral

20/04/2015
La Cédéao valide le processus électoral

John Dramani Mahama (G) et Faure Gnassingbé lundi à Lomé

Le président de la Cédéao, John Dramani Mahama, a effectué lundi une visite de quelques heures à Lomé. L’occasion d’adresser à tous les candidats à l’élection présidentielle du 25 avril prochain ses félicitations pour la qualité de la campagne et le climat de paix qui prévaut.

Il s’est entretenu avec le président Faure Gnassingbé, avec l’ensemble des prétendants au fauteuil présidentiel ainsi qu’avec les représentants de la Commission électorale (Céni).

Cette seconde visite du chef de l’Etat ghanéen en quelques semaines illustre le soutien de la Cédéao au processus électoral initié par le gouvernement togolais. Toutes les dispositions ont été prises pour garantir un scrutin crédible et transparent, indique l’entourage de John Dramani Mahama.

De fait, tout se passe de manière consensuelle concernant l’organisation du scrutin et le dispositif de collecte des résultats qui sera supervisé par la Céni.

Le président de la Cédéao a saisi l’occasion pour demander à l’ensemble des candidats de respecter le résultat urnes qui sera annoncé par la Commission électorale et par elle seule. Tout recours éventuel, toute contestation devront se faire par son intermédiaire, a-t-il indiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.