La Céni est bien dans son rôle

19/10/2012
La Céni est bien dans son rôle

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a qualifié vendredi de «désinformation», les informations selon lesquelles elle n’était pas habilitée à lancer les appels à candidature pour le recrutement des agents formateurs pour le recensement électoral.

L’institution précise en outre qu’elle siège valablement lorsque 9 de ses membres au moins sont présents.

 

Voici la déclaration de la Céni

Depuis quelques jours, des informations circulent par voie de presse tendant à faire croire que la Céni mène des actions qu’elles ne devraient pas poser notamment l’appel à candidature pour le recrutement des agents à former en vue du recensement électoral.

Ceci relève simplement de la désinformation car toutes les activités entreprises par la Céni depuis de l’élection présidentielle de 2010, sont conformes au code électoral qui dispose notamment en ces articles 21 et 36 relatifs à la permanence de l’institution et au Corum de réunion.

La Céni est permanente, le mandat des membres de la Céni est renouvelable, les membres de la Céni restent en fonction jusqu’à la composition d’une nouvelle Céni.

La Céni siège valablement lorsque 9 de ses membres au moins sont présents.

Institution de service public, la Céni se tient à la disposition de tous les citoyens qui désireraient s’informer de ses activités en toute transparence et dans le respect strict des lois de la république.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.