La Céni n’a pas pour vocation d’examiner d’éventuelles irrégularités

28/04/2015
La Céni n’a pas pour vocation d’examiner d’éventuelles irrégularités

John Dramani Mahama, le président de la Cédéao

‘On ne peut pas parler de contestation tant que les résultats de l’élection présidentielle n’auront pas été transmis à la Cour constitutionnelle par la commission électorale nationale indépendante’. C’est ce qu’ont indiqué mardi John Dramani Mahama, le président de la Cédéao et Allassane Dramane Ouattara, le chef de l’Etat ivoirien.

Une réponse cinglante adressée à Jean-Pierre Fabre, le candidat de l’ANC (opposition) qui ne cesse de dénoncer depuis samedi dernier des irrégularités dans les opérations de vote et bloque le travail de la Céni.

Les deux présidents ont rappelé que la Céni n’avait pas pour vocation d’examiner d’éventuelles irrégularités, mais que c’était de la compétence de la Cour constitutionnelle.

Dans ces conditions, ils ont appelé la Commission électorale à publier au plus vite la totalité des résultats provisoires.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.