La Céni presque au complet

17/10/2012
La Céni presque au complet

L’Assemblée nationale a poursuivi mercredi le renouvellement des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CéniI). 15 sièges sont d'ores et déjà été pourvus.

L’institution est composée de 17 membres ; 5 appartenant au groupe de la majorité parlementaire, 5 à l’opposition parlementaire, 3 aux formations extraparlementaires, 3 à des représentants de la société civile et 1 à l’administration.

Reste au CAR et aux non-inscrits à envoyer deux noms pour que la liste soit complète. Mais ces derniers ont fait savoir qu’ils contestaient la composition de la Céni.

Les membres de la Commission devront prêter serment devant la Cour constitutionnelle avant de rentrer dans le vif du sujet, c’est à dire l’organisation des prochaines élections législatives et locales.

La Céni est composée comme suit :

Majorité parlementaire

1) ANDJAO Tcha-Kpohu (GMP)

2) FOMBO Kokou (GMP)

3) KEGBERO Latifou (GMP)

4) KOGOE Akrima (GMP)

5)SAMBIANI-KONKADJA Raphaèl (GMP)

Opposition parlementaire

6) HOMAWOO Jean-Claude (UFC)

7) LOKADI Komi (UFC)

8) DJAHLIN Djanie (UFC)

9)- Représentant du groupe parlementaire CAR (Siège non pourvu)

10)-Représentant des NON-INSCRITS (Siège non pourvu).

Partis politiques extraparlementaires

11) AKPOTSUI Koku Adanu (ID)

12) KOLANI Kinam Lardja (PDR)

13) SIBABI Boutchou (CDPA).

Société civile

14) Mme AGUIGAH Dola (REFAMP-TOGO)

15) DATE Yao (COPED)

16) TABIOU IssifouTaffa (AEP).

Représentant de l’Administration

17) POTOPERE Tozim

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.