La Chine va mettre le Togo à l’e-gouvernement

07/11/2010
La Chine va mettre le Togo à l’e-gouvernement

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otteh Ayassor (photo), entame lundi une visite de trois jours à Beijing au cours de laquelle il devrait signer avec la China Exim Bank un prêt concessionnel d’environ 25 millions de dollars, pour l’installation au Togo d’un réseau de e-gouvernement.
Les équipements (fibre optique et informatique) seront fournis par le géant chinois des télécoms Huawei qui travaille déjà avec Togo Telecom, l’opérateur public.
La convention devrait être officiellement signée mardi ou mercredi.
M. Ayassor pourrait aussi s’entretenir avec le ministre chinois du Commerce.
Le e-gouvernement ou administration électronique se caractérise par l'emploi des technologies de l'information et de la communication pour améliorer la communication et l’efficacité entre usagers et administrations ou entre les administrations entre-elles.
Cette technologie permet d’obtenir de meilleurs rendements des services publics en terme de délais, de qualité, et de productivité.
Dans certains pays, il est ainsi possible d’obtenir par Internet des documents administratifs certifiés, de payer ses impôts ou de modifier des projets de lois en ligne comme, par exemple, en Estonie.
Les pays le plus mûrs en e-gouvernement sont le Canada, les Etats-Unis et Singapour.
L’Afrique est pour le moment à la traîne.
L’accord entre le Togo et la Chine pourrait faire de ce pays d’Afrique de l’Ouest l’un des premiers à adopter l’administration électronique.
Rappelons que la China Exim Bank avait accordé au Togo en septembre 2009 un prêt préférentiel de 165 millions de dollars pour la rénovation du réseau routier et la modernisation des infrastructures téléphoniques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.