La Chine vote Raffarin !

08/02/2011
La Chine vote Raffarin !

L’intervention de Jean-Pierre Raffarin (photo), lundi à Lomé, a réjoui les responsables chinois. L’Agence officielle Xinhua relate la conférence donnée par l’ancien Premier ministre français au cours de laquelle il a longuement vanté la politique menée par Beijing et son « influence considérable ».
M. Raffarin a qualifié la Chine de « colonne vertébrale de l'Asie », indiquant que l'émergence de ce pays n'était pas un fait « anodin».
« La Chine présente les caractéristiques de banquier du monde et dispose d’une force d'influence considérable », a déclaré l’ancien PM, selon les propos repris par Xinhua.
« Jean-Pierre Raffarin a fait remarquer que le développement simultané du management public et du management privé est la caractéristique du 21e siècle, tout en relevant que cette vision avait été amorcée en Chine des années auparavant sous le temps de Deng Xiaoping, architecte général de la réforme et de l'ouverture et de l'édification socialiste de la Chine », écrit l’Agence chinoise.
Le sénateur de la Vienne n’était pas venu a priori au Togo pour assurer la promotion de la Chine, mais pour participer au programme d’accompagnement de cadres dirigeants et managers à haut potentiel de l'administration togolaise organisé par HEC Executive Education (un démembrement du groupe HEC).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.