La FAO sensibilise les députés

17/11/2014
La FAO sensibilise les députés

Le gouvernement dispose d'un programme spécifique appelé PNIASA

Les députés planchent depuis lundi sur la promotion du droit à l’alimentation et sur la bonne gouvernance autour de des questions liées à la sécurité alimentaire. Une initiative commune de la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture et du gouvernement.

Des experts de la FAO et du HCDH donneront des notions que les élus seront appelés à intégrer pour défendre les intérêts des populations qu’ils représentent.

‘Le droit à l’alimentation est un devoir élémentaire et par conséquent une question de fonctionnement de la société, de son équilibre et de sa stabilité. A l’instar des autres droits comme l’accès à la santé, à l’éducation ou à l’information’, a expliqué Antonio Isaac Monteiro, le représentant de la FAO au Togo

L’organisation a lancé en mars dernier un programme intitulé ‘Promotion du droit à l’alimentation et de la bonne gouvernance autour de la sécurité alimentaire’. Il doit permettre au gouvernement d’assurer une coordination efficace entre l’ensemble des acteurs de la filière agricole. Le projet vient en appui au PNIASA, le Programme national d'investissement agricole et de la sécurité alimentaire. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).