La Gendarmerie va poursuivre Patrick Lawson en justice

17/04/2010
La Gendarmerie va poursuivre Patrick Lawson en justice

« C’est avec une grande stupéfaction que j’ai appris, à travers les médias, les macabres accusations de Patrick Lawson (vice-président de l’UFC) sur un prétendu saccage du siège de son parti par la Gendarmerie nationale qui aurait emporté, par ailleurs divers objets dont une somme de vingt deux millions cinq cent mille francs CFA.
Pire, il a lancé des accusations sur des prétendus viols commis par les gendarmes.
Ces déclarations mensongères n’ont d’autre but que de ternir l’image des forces sécurité, en général, et de la Gendarmerie nationale en particulier, et visent bien d’autres desseins inavoués. Elles ne resteront pas impunies.
Une plainte régulière sera déposée devant les instances judiciaires compétentes par la Gendarmerie nationale, afin que les auteurs de ces allégations répondent de leurs actes ».
C’est ce qu’a déclaré vendredi le Colonel Yark Damehane (photo), patron la gendarmerie et de la FOSEP (Force de sécurité élection présidentielle).
Le FRAC et l’UFC avaient projeté d’organiser mercredi dernier une veillée de siège de l’UFC ; un rassemblement interdit qui a entrainé l’intervention des forces de sécurité et l’interpellation d’une quarantaine de personnes remises en liberté quelques jours plus tard.
Depuis la réélection du président du Togo le 4 mars dernier, une poignée d’opposants conteste le résultat du scrutin en organisant des marches à répétition et en jouant la provocation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !