La HAAC souhaite obtenir un soutien de l’UE

09/01/2012
La HAAC souhaite obtenir un soutien de l’UE

La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) espère bénéficier de l’appui financier de l’Union européenne pour se doter d’équipements destinés à assurer le monitoring quotidien de 40 radios et d’une vingtaine de chaînes de télévision.

La mission de l’institution est de veiller à ce que le cadre légal soit respecté par les diffuseurs. Il faut donc du matériel et du personnel pour suivre les programmes et pour les enregistrer.

L’évolution technologique et les capacités de stockage sur les serveurs permettent aujourd’hui de visionner et d’enregistrer des dizaines d’heures d’émissions chaque jour ; l’époque des magnétoscopes et des cassettes est bien révolue.

Pour Kokou Tozoun, le président de la HAAC, ce monitoring s’inscrit dans la mission de régulation de l’institution qu’il dirige.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.