La capitale bientôt débarrassée de ses poids lourds

11/06/2015
La capitale bientôt débarrassée de ses poids lourds

A terme une interconnexion est prévue entre les deux contournements

L’ouverture au trafic de la première partie du petit contournement de Lomé pourrait intervenir dès le mois de novembre prochain, ont indiqué mercredi des responsables des ministères de l’Urbanisme et de l’Equipement rural.

Ce nouvel axe urbain de près de 16 km ira de la sortie nord du port autonome de Lomé jusqu’à la route nationale n°1(Agoé-Nyivé). Il destiné à désengorger la capitale en permettant aux poids lourds se rendant dans les pays de l’Hinterland (Mali, Niger, Burkina) de contourner la ville pour rejoindre directement la nationale 1. Un moyen également d'éviter les accidents.

Mais pour le moment, seuls les 7 premiers kilomètres sont concernés (Malfakassa-Kégué).

Le financement du tronçon -16,4 millions d’euros - est assuré en quasi-totalité par la Kfw la banque publique allemande et par l’Etat pour un peu plus d’un milliard de Fcfa.

Les pouvoirs publics ont entamé un tour de table pour boucler le budget de la totalité du projet. 

Il y a 8 ans, le gouvernement à lancé un ambitieux programme de rénovation du réseau routier qui concerne à la fois la capitale et le reste du pays avec la modernisation des voies stratégiques qui desservent les pays voisins.

Les investissements sont considérables. Ils sont réalisés sur fonds propres, grâce à des prêts concessionnels et parfois des dons.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.